Fête fatale de William Katz.
291 pages, éditions Presses de la cité, à 19,50 ¤

Résumé : Pour les quarante ans de Marty, son mari, Samantha décide de lui préparer en secret une fête. Elle se lance alors à la recherche de ses amis d'enfance et réalise avec stupeur que tout ce que son mari lui a raconté sur son passé semble n'avoir jamais existé. Perturbée, Samantha se sent mal à l'aise en compagnie de son époux, dont le comportement devient de plus en plus étrange. Quels terribles secrets essaie-t-il de cacher ? Samantha est-elle en danger ?



Extraits :  "Un homme ne dit jamais rien si l'argent est dépensé pour lui. C'est seulement dans le cas où les femmes se font plaisir qu'ils sortent leur fouet. C'est la règle, je t'assure."
"La vie humaine ne tient parfois qu'à un peu de chance."


Mon avis : Quel bon thriller, un thriller qui tient en haleine, avec des questions, des suspicions et une fin plus qu'étonnante...

Le mari de Samantha, Marty, va bientôt fêter ses quarante ans début décembre. Pour célébrer cet évènement, elle décide de lui organiser une fête, et de préparer une petite surprise en regroupant tous ses amis d'enfance, ainsi que ses professeurs et autres personnes qui l'ont accompagnés durant toute sa vie. Mais, surprise : elle ne trouve personne ! Les écoles dont parle si souvent Marty ne l'ont jamais accueillit, et son diplôme d'université est un faux. Mais qui est réellement ce Marty ? Pourquoi cache-t-il son passé ?

Le prologue donne directement le ton du roman, il infuse une bonne dose de questions au lecteur, et attise sa curiosité.
Puis, nous découvrons les deux protagonistes de l'histoire, le couple Samantha/Marty. Ils ne sont pas ensemble depuis longtemps, mais on sent déjà qu'ils sont très intimes, proches, mais nous n'avons pas l'impression qu'ils partagent et discutent beaucoup entre eux. La preuve : Samantha ne connaît rien de son passé, et n'a pas été plus curieuse d'en apprendre davantage (avant de téléphoner aux "ex-amis" de Marty).

Le personnage de Samantha m'a plutôt énervée. Je l'ai trouvée naïve, pas vraiment mature, et de ce fait, je n'ai pas accroché à son caractère.
Par contre, j'ai adoré Marty ! Mystérieux, très étrange, il regorge de secrets, et se perd dans ses nombreuses identités. Martin Everett Shaw, Frankie Nelson... mais, qui est vraiment cet homme au passé si trouble ?

Je ne sais pas du tout si la "schizophrénie à date fixe" existe vraiment, mais j'ai adoré l'idée. Rien que d'y penser, ça me fait froid dans le dos... Imaginez un homme qui tue des femmes avec certains critères apparents, chaque année, à la même date. Il faut avouer que ça fait peur.

Une tension incroyable, un thriller très bien mené. Le suspense est maintenu jusqu'au bout. Même si les rebondissements sont rares, la fin devrait tous vous surprendre.
Une lecture très agréable, j'ai plutôt bien accroché à l'écriture de William Katz, que je trouve fluide, simple et efficace !

Malheureusement, bien que le suspense était au rendez-vous, j'aurais aimé connaître davantage de détails sur le meurtre des victimes, par exemple, la façon de procéder du meurtrier... La majeure partie du roman a été consacrée à chercher l'assassin et à comprendre son passé et ses motivations. Si quelques pages d'action auraient été ajoutées, je pense que ce livre aurait été parfait !

Digne d'une série télé, William Katz écrit ici un roman captivant, qu'on ne peut lâcher qu'une fois l'intrigue découverte.

Ma note : 8/10------------Votre note : ?

Tags : William Katz - Fête fatale

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.224.11.137) if someone makes a complaint.

Comments :

Report abuse